A la une
[3 déc 2014 | Pas de commentaires]
Audition de M. Bernard Bigot, administrateur général du Commissariat à l’énergie atomique et aux énergies alternatives

Audition menée dans le cadre de l’examen du projet de loi relatif à la transition énergétique pour la croissance verte:
Je salue à mon tour un discours empreint de pragmatisme, de réalisme et de sincérité. Je comprends la nécessité de recycler notre part d’énergie nucléaire, mais où va-t-on trouver les financements pour soutenir cette transition énergétique ? C’est une question primordiale.
Le stockage est aujourd’hui un véritable frein au développement des énergies renouvelables, Ladislas Poniatowski l’a déjà rappelé. J’ai pourtant pu constater qu’il existait une multitude de micro-projets sur l’ensemble du territoire, qui …

 

A la une, Interventions »

[18 nov 2014 | Pas de commentaires]
Débat sur le thème « Ruralité et hyper-ruralité : restaurer l’égalité républicaine »

Madame la présidente, madame la ministre, mes chers collègues, je souhaite tout d’abord saluer la combativité hors norme d’Alain Bertrand et son travail exceptionnel sur un sujet essentiel pour l’avenir de notre pays : l’aménagement d’un tiers de notre territoire, en situation d’hyper-ruralité. Ces territoires sont sur la ligne de crête : ils peuvent devenir un véritable désert ou bien, au contraire, être les moteurs d’une croissance harmonieuse de notre pays.
Cette question est majeure. Alors que la concentration urbaine ne cesse de s’accentuer et que les pouvoirs publics prennent des mesures pour …

A la une, Interventions »

[27 nov 2014 | Pas de commentaires]
Expression des parlements nationaux lors du renouvellement de la Commission européenne

Rapport (PDF) de Robert Navarro, fait au nom de la commission des affaires européennes, sur l’expression des parlements nationaux lors du renouvellement de la Commission européenne.
 

Questions écrites »

[20 nov 2014 | Pas de commentaires]
Expression radiophonique locale

M. Robert Navarro attire l’attention de M. le secrétaire d’État, auprès du ministre des finances et des comptes publics, chargé du budget sur le fonds de soutien à l’expression radiophonique (FSER).
Instauré dans les années 80 afin d’assurer l’existence des radios non commerciales aux côtés des acteurs économiques de la radiodiffusion, ce fonds reste bloqué depuis 2010 à 29 millions d’euros alors que le nombre de radios éligibles ne cesse de progresser.
Par conséquent, chaque radio voit ses subventions diminuer alors que les charges de fonctionnement augmentent. Cette situation préoccupe les responsables …